Médication à haut risque

Nouvelle Publication pour des bonnes doubles contrôles.

Recommandation et conseils pratiques pour les hôpitaux

Programme pilote national progress!

Pour un sondage vésical plus sûr.

Prévention des infections des voies urinaires

Sécurité des patients Suisse

Au travail, des erreurs se produisent.

Centre national de compétences pour une culture de sécurité cohérente et constructive

progress ! - Programmes pilotes nationaux

Pour renforcer la sécurité des patients de manière durable.

Programmes de qualité avec le soutien de l'OFSP

Inscription à la newsletter

News

La GSASA Award récompense le président de la fondation, le prof Dr Dieter Conen

L’Association suisse des pharmaciens de l’administration et des hôpitaux GSASA a distingué en 2018 le professeur Dieter Conen, président de la fondation Sécurité des patients Suisse. L’éloge du 14 novembre 2018 évoque « l’immense engagement du professeur Dieter Conen pour la sécurité des patients – et, partant, pour la sécurité des médicaments ». La GSASA le considère comme un important « partisan de la pharmacie clinique dans le cadre de la sécurité des patients ».

Les récentes publications relatives à la situation du secteur de la santé ont été soulignées lors de la remise de l’Award.

 

Paper of the Month

Paper of the Month Nr. 76 – Climat de sécurité, informatique et risques liés au processus diagnostic en cabinet médical

Sur le lien entre l’apparition de pro-blèmes concrets lors du processus diagnostic, le climat de sécurité et l’état de la mise en oeuvre des technologies d’information dans des cabinets ambulatoires.

Quick-Alert®

Quick-Alert Nr. 45 – Les dangers des abréviations médicales

Les abréviations sont souvent incompréhensibles, voire ambiguës. Une évaluation des annonces sur le réseau des hôpitaux dotés de systèmes de déclaration et d’apprentissage des erreurs, CIRS, géré par Sécurité des patients Suisse le démontre. Les professionnels de la santé commettent des erreurs par inadvertance en raison d’abréviations qui peuvent avoir plusieurs interprétations. Ainsi par exemple DH qui peut signifier dysplasie de la hanche comme dermatite herpétiforme. Il en va de même pour les unités de mesure comme UI, mg, mmol, ML, ml qui font régulièrement l’objet d’interprétations...

Une digitalisation lacunaire est dangereuse

Le professeur Dr David Schwappach, directeur scientifique de Sécurité des patients Suisse, émet des critiques sur la manière dont la digitalisation est mise en œuvre dans le domaine de la santé. S’ils ne sont pas adaptés entre eux, les logiciels recèleraient des dangers pour la sécurité des patients : « Un mauvais système digital avec des données lacunaires est un risque important ».
Il voit également d’un œil critique l’actuelle introduction du dossier électronique du patient : « Il serait souhaitable que tous les prestataires du système de santé suisse utilisent le dossier électronique du patient. Mais la réalité est autre … ». Vers l’interview dans son intégralité

Julia Boysen, directrice de Sécurité des patients Suisse, explique : « Il est bien plus important de comprendre comment la collaboration au sein d’organisations complexes peut être repensée et redéfinie afin de générer une plus-value pour la société. (…) Aujourd’hui déjà, la façon dont nous travaillerons à l’avenir dans le domaine de la santé bouleverse des formes établies de collaboration et de conception des rôles ».

Publications scientifiques

Assessment of the safety climate in outpatient diagnostic services: Development and psychometric evaluation of a questionnaire

Safe practice and safety culture are important issues in outpatient diagnostic imaging services. As questionnaires assessing safety culture through the measurement of safety climate in this setting are not yet available, the present study aimed to develop and validate such an instrument.